LE DERNIER JOUR D’UN CONDAMNÉ – Victor Hugo

1829 :Victor Hugo publie Le dernier jour d’un condamné.

1981: Le 17 septembre, Robert Badinter plaide devant l’assemblée nationale pour la suppression de la peine de mort.

Le 9 octobre, la France abolit cette sentence totalement inhumaine. 

2023: A l’heure où se restreignent un peu partout  les libertés fondamentales et chèrement acquises, comme le droit de croire ou ne pas croire, le droit à l’avortement, le droit d’être et d’aimer qui l’on veut, le droit de ne pas penser à l’unisson, le droit d’avoir un justice qui ne tue pas…  Le texte de Victor Hugo résonne comme une urgence  désespérément d’actualité.

Pour  l’adaptation de cet implacable et superbe plaidoyer  contre la peine capitale, j’ai choisi la liberté d’octroyer au condamné  la présence d’un autre … d’une autre.

Qui est-elle ? Journaliste, femme de foi,  femme de loi ? A moins qu’elle ne soit conscience ?

Pour la mise en scène, j’ai trouvé, avec Jacques Pabst, un compagnonnage inventif et sensible.

Jean-Pierre Roos

“Se sont-ils jamais mis, ne serait-ce qu’en pensée, à la place de celui qui est là, au moment où le lourd tranchant tombe, au moment où il mord la chair, rompt les nerfs, brise les vertèbres ” – Hugo

Création Volodia Théâtre

Adaptation: Jean-Pierre Roos

Jeu: Nicole Martelin, Jean-Pierre Roos

Création lumière: Antoine Fouqueau

Esquisses: Françoise Salomon

Mise en scène : Jacques Pabst

Partenariat : Espace 44

Production: Volodia Théâtre

18 JAN> 22 JAN 2023

mercredi > 19h30 – Création

jeudi > 19h30
vendredi > 19h30
samedi > 19h30
dimanche > 16h00


Durée : 1h
Tout public : à partir de 14 ans

Renseignements et réservations  Espace 44 –  04 78 39 79 71

Contact Volodia roos.volodia@orange.fr

Date

18 - 22 Jan 2023
Expired!

Heure

19h30

Tarif

16,00 €
Catégorie